07 outubro 2008

Soroptimistas de Estoril Cascais e Bordeaux Celebram Elo de Amizade

Soroptimistas de Estoril Cascais e Bordeaux celebraram um Elo de Amizade em Bordeaux a 20-Setembro-2008.


O evento fez parte da festa de celebração do 70º Aniversário do clube francês.
Manon Cormier, a jurista e presidente fundadora do Clube de Bordeaux, foi homenageada com o descerramento de uma placa peleo Maire de Bordeaux M. Alain Juppé.


Créé en 1938 sous le parrainage du club d’Agen, la guerre 1939-45 arrêta très vite son développement. Le club de Bordeaux fut reconstitué en 1947. Depuis, 29 présidentes se sont relayées jusqu’à ce jour relevant d’année en année de nouveaux défis.
Près d’une centaine de soroptimistes ont accompagné les membres du club pour fêter ce beau bilan: membres venues des clubs voisins ou plus éloignés; Marie-Claude Bertrand vice-présidente Sud-ouest et de nombreuses représentantes de l’Union Française mais aussi la présidente et 5 membres du club d’Estoril-Cascais (Portugal) porteuses de l’espoir de la signature d’un nouveau lien d’amitié.
Toutes ensembles ont eu à cœur de se retrouver et de renforcer « la voix universelle pour les femmes ». Un hommage très appuyé à la présidente fondatrice du club: Manon Cormier, résistante et déportée qui porta très haut, malheureusement au prix de sa vie (elle mourut dès son retour de captivité) la défense des droits humains, lui a été rendu samedi 20 en matinée. L’université de Bordeaux, dont elle fût un élément d’excellence, 1ère femme docteur en Droit, 1ère femme inscrite au Barreau de la ville, s’était associée à l’hommage.
Le professeur Jean-Pierre Laborde a procédé à l’accueil dans l’amphithéâtre Duguit. Le temps fort des présentations a été une conférence de Marc Malhebe, maître de conférences en histoire du Droit, résultat d’une recherche spécifique qu’il fit sur la vie et les actions de Manon Cormier. Marie-Claude Bertrand, a rappelé les fondements du Soroptimist et la présidente du club, Josette Mesplier-Pinet la création du club.
Marie-Claude Bertrand a remis à Alain Juppé maire de Bordeaux, la médaille de l'Union Française puis, ensemble, accompagné du président de l’université, ils ont procédé au dévoilement d’une plaque à la mémoire de Manon Cormier dans le grand hall de la faculté de Droit en présence d’un public nombreux, parmi lequel on pouvait compter des représentants du barreau et de la municipalité de Bordeaux.
Après ces moments lourds d’évocation et d’émotion les soroptimistes ont pu, l’après midi, se laisser guider pour le plaisir de la découverte d’une belle ville chargée d’histoire, transcrite dans son patrimoine architectural, désormais classé UNESCO.
Bordeaux, par son fleuve, est une ville ouverte sur le monde, le club, à son tour, a participé à cette ouverture par la signature du lien d’amitié avec le club en préalable à une belle soirée de gala. De nombreux bordelais avaient répondu à l’invitation : Madame la Consule et Monsieur le Vice-consul du Portugal, Arielle Plaza, conseillère municipale, Chantal Bourragué, députée de la Gironde, Manuel Dias, comité Aristides de Sousa Mendes et plusieurs personnalités de l’université de Bordeaux.
Les relations entre Bordeaux et le Portugal sont entamées de longue date, des parties d’histoire sont communes, l’une d’entre elle est particulièrement en présence des amies portugaises avec une conférence sur la vie du diplomat portugais Aristides de Sousa Mendes qui était le Consul de Portugal à Bordeaux le mois de juin 1940.
Enviar um comentário